Hypersensibilité dentaire : que faire ?

Hypersensibilité dentaire : que faire ?

Le simple contact avec le froid est-il une expérience douloureuse ? Le brossage ou l’utilisation du fil dentaire vous dérange-t-il ? Dans ce cas, vous pouvez avoir les dents sensibles, l’un des problèmes dentaires les plus courants. Dans cet article, nous abordons les causes de l’hypersensibilité et les traitements possibles.

Qu’est-ce que la sensibilité dentaire ?

L’hypersensibilité dentaire est caractérisée et définie comme une douleur ou une gêne des dents face à un stimulus. Ce stimulus peut être un changement de température ou la nature chimique de la substance que nous mangeons. La douleur dure un certain temps puis disparaît jusqu’au prochain stimulus qui la provoque. La sensibilité des dents touche une personne sur sept, en particulier les femmes. La douleur apparaît généralement dans des situations quotidiennes et est plus fréquente en automne et en hiver.

Quels éléments peuvent provoquer une sensibilité dentaire ?

La sensibilité dentaire est causée par une érosion de l’émail ou du ciment. Et cette érosion peut avoir été causée par des raisons très différentes :

La consommation de boissons acides comme le vin ou l’eau gazeuse ou d’aliments contenant des acides comme les fruits acides, les en-cas au vinaigre, les sucreries peuvent provoquer une sensibilité. Il est également fréquent que certains nageurs souffrent de ce problème en raison du contact fréquent avec de l’eau chlorée.

En étroite relation avec le point précédent, il y a la carie dentaire, une maladie infectieuse causée par des bactéries qui existent dans la bouche et qui peut également endommager la dentine, avec les conséquences qui en découlent.

Certains médicaments peuvent provoquer une sensibilité dentaire, comme les traitements à long terme à l’aspirine ou à la vitamine C. Les personnes atteintes d’une hernie hiatale avec régurgitation et vomissements souffrent également de sensibilité.

Se brosser les dents avec une pression excessive, trop souvent ou avec une brosse très dure peut provoquer une usure de l’émail.

Le fait de grincer des dents la nuit ou de les serrer excessivement pendant la journée finit par causer des dommages importants à l’émail dentaire.

L’inflammation du tissu gingival causée par les maladies des gencives peut entraîner l’exposition des racines, ce qui génère une sensibilité des dents.

Traitement de la sensibilité dentaire

La sensibilité dentaire a une solution, bien que le type de traitement dépende de sa cause :

Les dentifrices désensibilisants contiennent des composés qui aident à bloquer la transmission de la sensation douloureuse de la surface de la dent au nerf. Il faut généralement plusieurs applications avant que la sensibilité ne soit réduite.

Le gel fluoré est une technique réalisée en clinique dentaire qui renforce l’émail des dents et réduit la transmission des stimuli.

La couronne, le plombage ou l’incrustation sont utilisés pour corriger un défaut, une carie ou une fracture qui peut également entraîner une sensibilité.

Si une perte de tissu gingival entraîne une exposition des racines, cette greffe gingivale protégera les racines et réduira la sensibilité des dents.

Si la sensibilité des dents est grave et persistante et ne peut être traitée par d’autres méthodes, votre dentiste peut recommander un traitement de canal pour résoudre le problème.

Laisser un commentaire