Traiter la prognathie avec l’orthodontie

Traiter la prognathie avec l’orthodontie

De plus en plus de gens sont actuellement touchés par la prognathie. En effet, ce trouble qui touche principalement les mâchoires et la dentition est fréquemment observé, surtout chez les jeunes.

Notamment, grâce à l’orthodontie, qui est une branche spécialisée de la dentisterie et qui se base sur la rééducation des mâchoires et de la dentition, il est tout à fait possible de traiter ce trouble qui est la prognathie.

Mais avant de parler de ce traitement, il est d’abord utile de se focaliser sur le pourquoi du comment de la prognathie, mais aussi de l’orthodontie en elle-même.

La prognathie, c’est quoi ?

La prognathie se caractérise par une malformation structurelle des mâchoires et touche souvent soit la mâchoire supérieure ou la mâchoire inférieure. On l’appelle aussi menton allongé ou mâchoire de Habsbourg. Pour faire simple, ce trouble se présente le plus souvent soit par l’avancement du maxillaire, soit celle de la mandibule.

Hormis l’aspect esthétique, la prognathie affecte généralement plusieurs fonctions comme la respiration, la déglutition ou aussi la mastication.

Il est souvent nécessaire de la traiter, surtout dans les cas où elle porte atteinte au confort du prognathe.

L’orthodontie, c’est quoi ?

L’orthodontie est une spécialité de la médecine dentaire qui se focalise  sur l’alignement correct des dents et des mâchoires d’un patient. Elle propose souvent différentes techniques et méthodes visant à améliorer et à corriger toutes malformations touchant les zones maxillo-faciales.

L’orthodontie peut également être utilisée à des fins esthétiques si la personne souhaite avoir un meilleur sourire.

Les traitements orthodontiques pour la prognathie.

Il est tout à fait possible de soigner la prognathie avec les traitements proposés par l’orthodontie car le but de ce traitement est d’avoir des dents ou une mâchoire en place.

Selon le degré de la malformation, mais aussi de sa prise en charge à temps, l’orthodontiste peut suggérer d’utiliser plusieurs gammes d’appareils orthodontiques tels que l’appareil dentaire ou d’autres prothèses, qui permettent le plus souvent d’amener les os des mâchoires à retrouver leur place naturelle.

Par contre, dans les cas plus avancés, c’est-à-dire que si les appareils dentaires  n’ont plus d’effet pour corriger la maladie, l’orthodontiste se doit  d’envisager un traitement plus efficace et plus fiable comme la chirurgie par exemple.

Avant de penser à recourir à l’orthodontie donc, il est souvent conseillé de consulter un spécialiste. En effet, seul ce dernier pourra déterminer le type de traitement adéquat pour chaque cas.

Laisser un commentaire